Accueil > Manger durable et local > Circuits courts > Circuit court : du producteur au congélateur, (...)

Circuits courts

Circuit court : du producteur au congélateur, le succès d’Écomiam

08/01/2013

Envie de produits de qualité à volonté et à moindre coût ? C’est possible grâce à l’action militante menée depuis plus de deux ans par les créateurs d’Écomiam.com. Vendeurs de viandes, légumes et poissons locaux, surgelés à bas prix, Écomiam.com mise sur le lien direct entre producteurs et consommateurs. Retour sur l’histoire peu commune de ce distributeur itinérant.

« Comment transformer la menace de la crise économique, qui a réduit considérablement le pouvoir d’achat des consommateurs, en opportunités pour les filières de productions animales, tout en faisant bénéficier ces consommateurs de prix attractifs et de l’excellence du travail de ces producteurs ?  » Voilà la question que s’est posé Daniel Sauvaget, PDG de la société Tilly-Sabco, entreprise bretonne d’abattage de volailles, et créateur du concept Écomiam.com, qui a pour objectif d’effacer les écrans entre le producteur et le consommateur.

Au commencement de l’aventure, Écomiam.com était donc un système de vente itinérante de viande surgelée uniquement, par camions frigorifiques. Porc, bœuf, poulet et dinde, sans oublier les grillades et les préparations bouchères, les consommateurs passaient commande directement sur le site Écomiam.com et le retiraient au point de vente le plus près de chez eux.

Des produits standards de qualité

Les tournées d’Écomiam ont commencé durant l’été 2009 en Bretagne. À l’époque, le camion s’installait au jour et à l’heure convenus, sur un parking, généralement en périphérie de la ville, et la vente se déroulait sous un auvent. Pas de marketing tapageur, ni d’emballage soigné. L’objectif est clair : proposer des produits standards mais de qualité, à un prix imbattable pour le consommateur tout en rémunérant décemment le producteur.

Face aux demandes croissantes des consommateurs, Écomiam a souhaité rendre encore plus accessible ses produits de qualité en respectant toujours le principe du circuit court : les produits sont désormais disponibles au quotidien dans les 6 points de vente Écomiam (en Bretagne uniquement). Et l’offre s’est élargie à d’autres produits essentiels au quotidien : légumes et produits de la mer. Vous y trouverez même quelques desserts ainsi que des packs, comme le pack hiver ou encore le pack rustique.

Pour en savoir plus
- suivre l’actualité d’Écomiam sur Facebook
- sur le site internet ecomiam.com


Qu’est-ce qu’un circuit court ?
Est considéré comme circuit court un mode de commercialisation des produits agricoles qui s’exerce soit par la vente directe du producteur au consommateur, soit par la vente indirecte, à condition qu’il n’y ait qu’un seul intermédiaire.

Pour aller plus loin

Vente directe - circuit court

Circuits courts : ça bouge dans les territoires !

03/10/2012

Circuit court - Aujourd’hui 1 producteur sur 5 vend en circuit court, un système de vente qui est bien plus qu’un effet de mode. Zoom sur quelques initiatives dans le sud de la France.
 

Recensement agricole : 1 producteur sur 5 vend en circuit court

11/01/2012

Découvrez les résultats du recensement agricole concernant les producteurs qui pratiquent la vente en circuit court, en tant que mode de commercialisation de leurs produits.
 
  • Gaspillage alimentaire
  • La Grande Tablée
  • Cités de la Gastronomie

Suivez-nous

 
 
french fooding
Retrouvez nous aussi en anglais http://frenchfoodintheus.org