Accueil > Manger durable et local > Produits de saison > Panier de saison : novembre

Produits de saison

Panier de saison : novembre

10/11/2014

PANIER DE SAISON - Novembre : Parce qu’on ne mange pas des fraises en hiver, parce que même le fromage de chèvre a une saisonnalité, retrouvez comme chaque mois, notre sélection de fruits, légumes, poissons et fromages de saison, pour consommer local et durable toute l’année.

Panier de saison : novembre © Min.agri.fr

Panier de saison : fruits

Citron de Nice, clémentine, mandarine, coing, orange, poire, pomme, raisin.
Châtaigne, noix.


Panier de saison : légumes

Betterave, brocoli, carotte, céleri, courge, choux, choux de Bruxelles, chou-fleur, endive, épinard, fenouil, navet, oignon, panais, poireau, pomme de terre, potiron, salade, salsifis, scarole, topinambour.

Zoom sur le fenouil

Plante de la famille des ombellifères, le fenouil est composé d’un bulbe ventru, que l’on consomme comme un légume, de tiges et d’un plumet vert, que l’on utilise comme condiment tout comme ses graines. La variété la plus courante est le fenouil de Florence. Originaire du Bassin méditerranéen, le fenouil est léger, vitaminé et bourré de bienfaits nutritionnels.
Quelques conseils : choisissez un fenouil bien ferme, de couleur blanc crème, et sans tâche. Le fenouil se conserve environ une semaine dans le bac à légumes du réfrigérateur.

Info + La courge

La courge fut introduite en Europe aux XVIe siècle. Il existe plusieurs espèces de courges comestibles : les potirons, potimarrons et les giraumons font partie de la famille des cucurbita maxima, tandis que la courge muscade, la plus fréquente sur les étals fait partie de la famille des cucurbita moschata, ainsi que la sucrine et le butternut.
Attention à ne pas confondre le potiron avec la citrouille, sa cousine. C’est Walt Disney, dans son interprétation du texte de Charles Perrault Cendrillon, qui serait à l’origine de la confusion entre potiron et citrouille. Cette dernière est essentiellement destinée à l’alimentation animale et sert de décoration pour Halloween !


Panier de saison : les derniers champignons

Pleurote, bolet, cèpes, rosées de près, trompette de la mort, pied de mouton, coprin chevelu.

- À lire : la saison des cueillettes
- À voir : c’est la saison des champignons avec France 24


Panier de saison : poissons, coquillages, crustacés

Bar de ligne, calmar, congre, coquilles Saint-Jacques, dorade grise, églefin, grondin rouge, hareng, lieu jaune, lieu noir, merlan, rouget barbet, huîtres, tacaud.

Zoom sur l’églefin

Issu de la même famille que le cabillaud, il vit aussi dans les mêmes eaux, principalement en mer du Nord, mer de Barents et vers les côtes islandaises.
On pêche l’églefin essentiellement au chalut, à la senne et à la ligne, principalement à Boulogne-sur-Mer, Douarnenez et Lorient. Il est vendu à l’étal frais et surgelé. On le trouve fumé : il devient alors haddock, ou encore mariné en Grande-Bretagne.

Pour aller plus loin : L’huître de l’hiver

Plate ou creuse, de Saint-Vaast-la-Hougue (Normandie) ou d’Isigny, de Cancale ou de Riec-sur-Belon (Bretagne), spéciale de claire ou pousse en claire à Marennes-Oléron, du bassin d’Arcachon (Aquitaine) ou de Bouzigues (Méditerranée), l’huître est souvent considérée comme la reine des fruits de mer et trône sur les tables pour les fêtes de fin d’année.
À lire :
- 10 bonnes raisons d’aimer les huîtres Marennes-Oléron
- Tout savoir sur les huîtres
- En images : un pied sur terre, un pied en mer
- En vidéo : les huîtres du Bassin d’Arcachon


Panier de saison : fromages

- Fromages à pâte molle à croûte lavée : vacherin, vieux-lille.
- Fromages à pâte pressée cuite : Abondance, comté, beaufort, gruyère
- Fromage frais : broccio
- Fromage fondu : cancoillotte
- Fromages à pâtes pressées non cuite : cantal, ossau-iraty, salers.

Zoom sur le beaufort

La dénomination Beaufort n’apparaît qu’en 1865. Ce sont les communautés monastiques et villageoises du Moyen Âge qui lui donnent son essor. Le Beaufort a longtemps été la nourriture providentielle des longs mois d’hiver.
Appellation d’origine contrôlée depuis 1968, la zone d’appellation s’étend des vallées du Beaufortin, de la Tarentaise, de la Maurienne et sur une partie du val d’Arly.
500 litres de lait sont nécessaires pour faire une meule de 40 à 50 kg, provenant de vaches de race Tarine ou Abondance.


Pour aller plus loin

  • Gaspillage alimentaire
  • La Grande Tablée
  • Cités de la Gastronomie

Suivez-nous

 
 
french fooding
Retrouvez nous aussi en anglais http://frenchfoodintheus.org