Manger bio

Manger bio !

04/01/2012

Nul ne pourra prétendre le contraire : le bio français est en grande forme ! Son ancrage dans l’agriculture française est acquis. Avec une dizaine de conversions chaque jours, voilà qui dépasse de loin le phénomène de mode ou l’engouement passager.
Côté production, l’Agence bio recense 55 % d’exploitations de plus en deux ans, sur des surfaces qui ont augmenté de 45 %. Et le marché bio, c’est aussi 32 % de plus en deux ans. À cela ajoutons que, sur cette même période, les achats bio ont triplé en restauration collective et le nombre d’acteurs bio a augmenté de 49 %.
Les produits et les circuits de vente se diversifient, entre la vente directe chez les producteurs (1 producteur sur deux), les marchés, les magasins spécialisés et les grandes et moyennes surfaces.
Le bio, aujourd’hui, c’est 4 % des exploitations agricoles. Un pourcentage encore modeste, mais une croissance fulgurante.

Repères - Quelques chiffres

Fin 2010, 20 604 exploitations agricoles étaient engagées en agriculture biologique.
La superficie totale en mode de production biologique était, à la même époque, de 845 440 hectares. En 2010, 4158 exploitations bio supplémentaires ont été enregistrées par les organismes certificateurs. Au cours des 6 premiers mois de l’année 2011, 1990 de plus.

En 2010, si un producteur sur deux pratiquait la vente directe, 13 % d’entre eux ont accueilli des touristes à la ferme et plus de 7 % ont consacré du temps à l’accueil sur leur ferme dans un cadre pédagogique.

Découvrez ici le témoignage d’un agriculteur en conversion bio

Eric Gobard, exploitant en conversion bio

04/01/2012

CONVERSION BIOLOGIQUE - Le témoignage d’un agriculture en conversion biologique depuis deux ans.
 

Voir aussi le documentaire Éric Gobard, du conventionnel au bio, sur la WebTV

La commercialisation et la consommation des produits biologiques

Avec 3,38 milliards d’euros de chiffre d’affaire en 2010, le marché de l’alimentation bio a atteint 2 % du marché alimentaire total. Il s’est élevé à 3.5 milliards d’euros en intégrant les achats par la restauration collective.

Que signifie manger bio ?

Manger bio, c’est choisir une alimentation élaborée selon un mode de production respectueux de l’environnement et du bien-être animal. Pour cultiver la terre les agriculteurs bio n’utilisent ni pesticides ni engrais chimiques de synthèse. Pour enrichir le sol et protéger leurs cultures contres les parasites, les maladies et les mauvaises herbes, ils font appel à des techniques mécaniques ou à des procédés naturels. Ainsi, ils nourrissent la terre avec des matières organiques et ils pratiquent la lutte biologique, qui consiste à "lâcher" des insectes ou des parasites dans les cultures pour en éliminer d’autres (coccinelles contre pucerons par exemple). En élevage, les agriculteurs bio doivent respecter un cahier des charges très précis (nourriture, bien-être animal). La gestion de la santé est basée sur le choix de races adaptées et la prévention des maladies. En cas de besoin, les éleveurs privilégient les médecines douces.

Différents modes de consommation bio

Les bio-cabas font un tabac

Les bio-cabas font un tabac

09/09/2011

100 producteurs bios adhérents , 900 abonnés livrés chaque semaine dans 80 points relais, 80 tonnes de légumes et 30 tonnes de fruits écoulés en circuit court chaque année... Les bio-cabas de la coopérative Norabio, dans le Nord, sont un véritable succès.
 

"Charrette Bio" : du bio près de chez vous !

02/11/2010

Dans le bassin grenoblois, une poignée d’agriculteurs s’est organisée pour créer une “Charrette Bio”, petit camion itinérant qui livre une grande variété de produits biologiques et locaux en différents points de la ville.
 

Un exemple d’agriculture biologique : La Pomme Juliet

La pomme Juliet : c’est bon, c’est bio !

06/12/2010

La pomme Juliet®, c’est “la” pomme bio par excellence : la seule pomme au monde issue de l’agriculture biologique. Au goût et à la saveur relevés, la pomme Juliet® est naturellement sucrée, croquante et juteuse.
 

Voir aussi la production de pommes Juliet en vidéo

Et aussi

Manger bio et local en restauration collective

- restaurationbio.org :
La Fédération nationale d’Agriculture biologique (Fnab) en partenariat avec le ministère de l’agriculture et l’Agence Bio a lancé un espace de recueil d’expériences pour développer et faciliter l’introduction de produits bio en restauration collective. Il permet à tout porteur de projet d’accéder à une fiche d’expérience correspondant le plus possible à ses propres caractéristiques. Cet outil vise ainsi à refléter la diversité des projets mis en œuvre sur les territoires.

Découvrez en détails trois initiatives exemplaires d’introduction de produits bio et locaux dans la restauration scolaire :

- Manger bio et local à la cantine de Bagneux

- Le cas de Lons-le-Saunier

- Les cantines bio du 5ème arrondissement de Paris


Découvrez aussi le portrait d’hommes et de femmes qui font du bio leur quotidien

Joël : agriculteur bio engagé (en vidéo)

agriculture bio

Joël, chevrier bio dans la Drôme

26/09/2011

Rencontre avec Joël, chevrier installé depuis 2002 à Aucelon, dans la Drôme. Il fabrique ses fromages de chèvre en agriculture biologique, et les vend en AMAP, à Ivry-sur-Seine (94) et à Valence (26). Joël accueille aussi des touristes dans son exploitation, pour leur faire découvrir l’élevage de chèvre et la production de fromage.
 

Jean-Yves Bordier, maître beurrier : le bio comme une évidence

Bon beurre Bordier

05/12/2011

Le beurre : véritable institution en France. Tartiné, fondu, pur, pommade, blanc, salé voire sucré … Désormais, il faut aussi compter avec le beurre Bordier.
 

Vanessa, blogueuse culinaire, photographe et styliste culinaire, 100 % bio

Le bio selon Vanessa

01/06/2011

Redécouvrez la cuisine bio et zen de Vanessa de VanessaCuisine.fr et sa recette de verrines de guacamole, truite et brousse de brebis
 

Alain Passard : des légumes au naturel

Le potager, là où tout commence

17/08/2011

Cigales et oiseaux chantant, vent sifflotant, feuillage bruissant, herbes odorantes, soleil chauffant… Écoutez, respirez, la nature s’éveille : vous êtes au château du Gros Chesnay. À quelques kilomètres du Mans et de ses 24 h, à Fillé-sur-Sarthe, niché dans un coin de paradis entre la ville et la campagne, s’épanouit un potager remarquable.
 

Suzanna, maraîchère bio installée en Bretagne

Susana, maraîchère et cuisinière

01/08/2011

Maraîchère et cuisinière, Susana Teixeira allie ces deux activités avec enthousiasme. Sur son exploitation de maraîchage bio en Bretagne, légumes d’antan et atypiques côtoient les traditionnelles tomates ou haricots verts. Elle aime élaborer des recettes originales avec ses produits et les distribue ensuite à ses clients sur le marché de Locmariaquer (Morbihan).
 

- Voir aussi le reportage sur les poissons bio du Frioul sur agriculture.gouv.fr

  • Gaspillage alimentaire
  • La Grande Tablée
  • Cités de la Gastronomie

Suivez-nous

 
 
french fooding
Retrouvez nous aussi en anglais http://frenchfoodintheus.org